Un paradis pour les vacances : Les îles bretonnes

À la découverte des plus belles îles bretonnes

Partez à la découverte des plus belles îles bretonnes

L’île de Bréhat

Surnommée « l’île aux fleurs » en raison de son climat propice au développement d’un très grand nombre de fleurs, l’île de Bréhat figure parmi les plus belles îles bretonnes. Située face à Paimpol, on peut aisément y passer la journée, à flâner entre son bourg aux ruelles escarpées et sa nature sauvage et généreuse. Dépourvue de voitures, on la visite à pied ou à vélo, au hasard des petites maisons aux jardins fleuris et clos ou de ses criques sauvages. Sur place, il faut voir le moulin à marée, l’un des plus beaux de Bretagne où l’on moud encore aujourd’hui du blé noir. Anciennement fortifiée, l’île n’a rien conservé de son château maintes fois démantelé, mais sa citadelle abrite les verreries de Bréhat où l’on peut observer les artisans en plein travail. L’entrée est payante en été (2€) et gratuite le reste de l’année, mais cela reste raisonnable pour visiter la verrerie, la citadelle et accéder au chemin de ronde d’où l’on a une superbe vue sur la mer et le port.

Accès et commodités: Traversée en bateau depuis la Pointe de l’Arcouest, comptez 10 minutes de trajet environ. Vous trouverez sur place trois hôtels et quelques locations meublées, un camping municipal et une poignée de restaurants mais pas de voiture ni de distributeur de billets !

Trouvez un hôtel à Bréhat

L’île de Batz

Pour rejoindre l’île de Batz (prononcez « Ba »), il faut se rendre au vieux port de Roscoff, des vedettes rallient chaque jour l’île en moins d’un quart d’heure. Sur place 500 et quelques âmes animent ce territoire préservé, principalement des pêcheurs. Vous y trouverez de beaux sentiers côtiers et un jardin exotique où poussent près de 2500 espèces végétales comme des palmiers ou des cactus. Œuvre de Georges Delaselle, un riche assureur parisien qui s’installa sur l’île au début du 20ème siècle, il offre un dépaysement total à seulement quelques minutes de la côte bretonne. Sur l’île, on trouve également la chapelle Sainte-Anne et celle du Lanou, un phare, un sémaphore ainsi que l’église Notre-Dame-du-Bon-secours.

Accès et commodités: depuis le port de Roscoff, des vedettes assurent la traversée quotidiennement. Horaires sur le site de l’office de tourisme. Sur place, deux hôtels, des gîtes, des chambres d’hôtes, un camping et une auberge de jeunesse accueillent les visiteurs venus passer leurs vacances en Bretagne.

Trouvez un hôtel à Roscoff

L’île d’Ouessant

Baignant dans la mer d’Iroise, au large de la côte bretonne, l’île d’Ouessant est bien connue des marins, s’agissant de la dernière étape avant les Amériques. Affublée d’effroyables surnoms et d’un célèbre dicton (« Qui voit Ouessant voit son sang »), elle est fort heureusement plus douce aux simples visiteurs qu’aux marins, qui furent nombreux à venir s’échouer sur ses roches. La plus spectaculaire des îles bretonnes dispose d’un village, le bourg de Lampaul, un endroit idéal pour des vacances en Bretagne. On y trouve un cimetière marin et les jolies rues sont bordées d’étals de pêcheurs venus proposer leur prise du jour. Louez un vélo et passez devant la maison penchée, puis rejoignez le port de Lampaul et visitez le Musée des Phares et des Balises qui se trouve au pied du phare de Créac’h. Le nord et l’ouest de l’île sont bordés de côtes sauvages où se nichent une faune et une flore spectaculaires qui s’explorent à vélo. Pour déjeuner, le restaurant Ar Piliguet est une bonne option tandis que la Duchesse Anne dispose d’une salle offrant une superbe vue sur l’océan.

Accès et commodités: traversée au départ de Brest et Le Conquet toute l’année, et de Camaret en saison. Disposant d’un aéroport, Ouessant est également accessible en avion, au départ de l’aéroport international de Brest Bretagne. Ouessant est vaste et bien équipée pour recevoir les touristes, avec plusieurs hôtels, des restaurants, des cafés, des boutiques, etc.

Trouvez un hôtel à Brest

L’île de Molène

L’île de Molène est la principale île de l’archipel du même nom, elle possède une faune et une flore uniques, constituées de plusieurs centaines d’espèces endémiques, d’oiseaux rares, de phoques et de dauphins. Sur place, il faut visiter le sémaphore qui raconte l’histoire de la transmission des messages et le Musée du Drummond Castle, consacré au célèbre naufrage de 1896 où périrent 243 personnes. Passez devant l’ancien abri du bateau de sauvetage qui témoigne du courage des sauveteurs en mer puis baladez-vous au cœur de la réserve naturelle de la mer d’Iroise. Classée depuis 1992, elle offre quelques-unes des plus belles randonnées en Bretagne. Arrêtez-vous dans l’un des deux restaurants dui village pour goûter à la spécialité locale, la saucisse fumée aux algues de Molène.

Accès et commodité: En bateau depuis Le Conquet, la traversée dure 30 minutes environ. Sur Molène, on se déplace à pied. Côté logement, le visiteur aura le choix entre un hôtel, un camping municipal et un refuge en mer.

Trouvez un hôtel au Conquet

L’île de Sein

Posée dans l’océan à 5 kilomètres de la Pointe du Raz, l’île de Sein dispose d’une forme pour le moins atypique: longue de 2 kilomètres, sa largeur ne dépasse pas 30 mètres par endroit, tout au plus 500 mètres. Située à fleur d’écume, son altitude n’est que de 1,5 mètre au-dessus du niveau de la mer, ce qui lui vaut le sobriquet de « crêpe de dentelle posée sur l’eau ». Sur place, quelques petits hôtels et des chambres d’hôtes accueillent le voyageur en quête de tranquillité et de dépaysement. En saison estivale, il faut visiter le Phare du Goulenez qui offre une vue incroyable sur les environs. Faites le tour de l’île en empruntant l’un des sentiers parfaitement accessibles, contemplez les Menhirs des Causeurs, classés monuments historiques et arrêtez-vous au Tatoon pour déguster du poisson frais ou la Case de Tom pour goûter à la spécialité locale, du ragoût de homard.

Accès et commodités: Traversée en bateau depuis Audierne, comptez 1 heure de trajet. Attention, il n’y a pas de distributeur de billets sur l’île, vous trouverez en revanche deux hôtels, des chambres d’hôtes et quelques locations meublées.

Trouvez un hôtel à Audierne

L’archipel des Glénan

Eau turquoise et sable blanc, non, vous ne rêvez pas, vous êtes toujours en Bretagne ! Au large de Concarneau, l’archipel des Glénan a des allures de bout du monde. Huit îles s’organisent autour d’une petite mer intérieure, la principale étant l’île Saint-Nicolas. Une végétation radieuse et des oiseaux par milliers complètent ce tableau merveilleux — on y admire par exemple le Narcisse des Glénan, une espèce endémique qui ne pousse nulle part ailleurs. Attention, la cueillette est strictement interdite ! Les fous de nautisme se pressent aux Glénans, la plus grande école de voile d’Europe qui se trouve sur l’île de Bananec, animant par la même occasion un archipel qui n’est plus habité que l’été. Avant de partir, glanez quelques informations auprès de l’Office de Tourisme de Fouesnant-Les Glénan, il est par exemple possible de découvrir la faune et la flore au cours de randonnées accompagnées d’une guide-animatrice nature.

Accès et commodités: Traversée en bateau depuis Fouesnant, comptez 1 heure de trajet. L’archipel n’étant pas habité, il n’y a pas d’hôtels ou de camping pour accueillir les visiteurs et les stagiaires de l’école des Glénans résident pour la plupart au relais Sextant. Saint-Nicolas dispose de deux restaurants familiaux, la Boucane et les Viviers.

Trouvez un hôtel à Fouesnant

L’île de Groix

Deuxième île bretonne par sa superficie, Groix fut le tout premier port thonier de France au début du 20e siècle. Symbole de cette renommée, le thon remplace le traditionnel coq sur le clocher de l’église. Dans le quartier du port, l’écomusée retrace tout le patrimoine historique et culturel de l’île, c’est un incontournable. Groix, c’est aussi le paradis des géologues, avec plus de 60 variétés de minéraux, dont la glaucophane bleue que l’on peut trouver dans la Réserve naturelle François Le Bail. Baladez-vous sur le sentier côtier, faites une pause à la plage des Grands-Sables, la seule plage convexe d’Europe avec ses eaux translucides bordées de sable fin. En été, assistez aux 80 films traditionnellement présentés lors du Festival international du Film Insulaire de Groix.

Accès et commodités: Traversée en bateau depuis Lorient, comptez 45 minutes de trajet. Toutes les commodités sont disponibles sur l’île, avec 6 hôtels, des chambres d’hôtes, un village vacances, une auberge de jeunesse et 3 terrains de camping.

Une chambre d’hôtes recommandée à Groix: L’Océane Groix , pour son calme et sa situation à deux pas du bourg.

Belle-Île-en-Mer

La plus grande des îles bretonnes est aussi l’une des plus belles, alternant falaises déchiquetées sur sa côte sauvage et points de vue extraordinaires tels que le panorama de Port-Coton — immortalisé par Monet — ou de celui de Port-Goulphar. Quatre communes la composent: Bangor, à l’intérieur des terres, Locmaria, à l’est, Le Palais qui en est le port principal et Sauzon, le second port. Ces deux derniers offrent de charmantes balades tandis que les plages de Bordadoué et des Grands-Sables sont de toute beauté. Constamment animée, Belle-Île séduit par ses évènements musicaux de grande qualité, comme le Festival de Bangor et le Festival Lyrique International de Belle-Île-en-Mer qui se déroulent tous deux durant la période estivale. Pour les gourmands, il faut absolument s’arrêter au Kervi, à Bangor, pour déguster notamment l’un des meilleurs gâteaux bretons de toute la région !

Accès et commodités: Accès depuis Quiberon, comptez 45 minutes de trajet. Forte de ses 5000 habitants, Belle-Île dispose de toutes les commodités nécessaires à un séjour de qualité avec notamment 14 hôtels, 10 campings, des chambres d’hôtes, etc. ainsi que de nombreux restaurants, des crêperies, des bars et des cafés.

Trouvez un hôtel à Belle-Île-en-Mer

L’île de Houat

Voici la dernière île de notre circuit en Bretagne, et non des moindres. Vous recherchez les plus belles plages d’Europe ? Sable doré, et eau turquoise, c’est par ici, sur l’île de Houat, au large de Quiberon ! Avec ses criques paradisiaques et ses bateaux colorés, voici encore une île qui offre des allures de bout du monde et des paysages naturels de toute beauté. Protégée et protectrice, l’île attire principalement les amoureux de la nature respectueux de l’environnement. Ici, pas de voiture, ni aucun véhicule à moteur d’ailleurs, on se déplace à pied ou à vélo. À voir, le musée de l’Eclosarium pour comprendre tout l’intérêt du monde microscopique marin. Promenez-vous le long des dunes pour observer les différentes espèces botaniques – œillets des sables, chardons bleus, oseille des rochers et attablez-vous dans l’un des restaurants de l’île pour déguster quelques fruits de mer.

Accès et commodités: Traversée depuis Quiberon, comptez 45 minutes de trajet environ. Sur place, quatre restaurants, trois hôtels, quelques locations meublées, mais pas de distributeurs de billets, alors prenez vos précautions !

Trouvez un hôtel à Quiberon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *