Comment je me suis rendu compte que j’étais vraiment très riche

Lors du forum Mo Ibrahim à Abidjan, Aliko Dangote, le patron du conglomérat éponyme a raconté une anecdote étonnante. Pour se rendre compte de l’étendue de sa fortune, il a fait un retrait bancaire de 10 millions de dollars.

Le grand public ne le connait pas, mais dans le monde des affaires, Aliko Dangote est une star. Les grands de ce monde veulent tous le rencontrer depuis le prince Charles jusqu’à Bill Gate. En 2016, en visite à Paris pour rencontrer Emmanuel Macron, Nicolas Dufourcq, patron de la BPI (Banque Publique d’Investissement) lui a demandé l’autorisation de faire un selfie avec lui.

Et pour cause, l’homme d’affaire nigérian est l’homme le plus riche d’Afrique. Dans le classement Forbes, il est en 23e position avec une fortune estimée à plus de 25 milliards de dollars. Il est la tête du Dangote Group qui s’est développé dans le  ciment, l’agroalimentaire, la logistique et l’immobilier. Ce conglomérat réalise un chiffre d’affaires de 5 milliards de dollars. Avec le lancement en 2020 d’une méga-raffinerie à Lekki, le groupe prévoit d’atteindre un chiffre d’affaires de 28 milliards de dollars et de commencer à investir hors d’Afrique, indique le magazine Jeune Afrique.

“Maintenant, je sais que j’ai de l’argent”

Ce samedi 6 avril, lors de la 12ème édition du forum de la Fondation Mo Ibrahim à Abidjan, Aliko Dangote a raconté comment il a pris conscience de sa richesse. “Un jour, j’ai fait un chèque de 10 millions de dollars à ma banque, je les ai pris et les ai mis dans le coffre de ma voiture”, raconte le milliardaire. Il n’a pas touché un seul billet de cette somme. Il s’est contenté de les disposer dans sa chambre à coucher pour regarder ce pactole en prononçant ces mots: “Maintenant, je sais que j’ai de l’argent”. Dès le lendemain, il a rapporté cet argent à la banque.

L’anecdote a fait rire la salle, mais ce n’est pas pour cela qu’Aliko Dangote l’a confiée au public. Cette année, le thème du forum était la migration et la jeunesse africaine et le patron nigerian voulait montrer que la jeunesse africaine doit croire en son avenir. Il conseille aux start-up africaine de ne pas s’enflammer avec les premiers succès. Avec sa fondation, la Dangote Foundation, il participe en finançant des projets éducatifs et de santé publique, comme celle de son ami Bill Gates.

Source : bfmtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *