Comment bien retrousser ses manches de chemise ?

Retrousser ses manches, une question de confort… et de style

Quand il n’est pas possible d’aller travailler ou de se rendre à une soirée en tee-shirt ou polo à manches courtes, il reste toujours la possibilité de retrousser ses manches de chemise. Mais cela reste un art qu’il faut apprendre à maîtriser pour garder du style et ne pas froisser le tissu. Voici quelques règles essentielles et les erreurs à éviter.

Quand peut-on retrousser ses manches ?

Il y a des situations où retrousser ses manches de chemises est pour ainsi dire impossible. Pour un entretien d’embauche ou un tête-à-tête en amoureux, par exemple, on évite. De la même façon, on n’oublie pas de bien rentrer la chemise dans son pantalon. Et, c’est le conseil le plus évident, on ne retrousse JAMAIS ses manches de chemise sous son blazer.

Mais pour aller se laver les mains, pour transporter un objet lourd ou encombrant, chaque fois qu’elles vous gênent, qu’elles risquent de se salir ou tout simplement lorsqu’il fait vraiment trop chaud, les manches longues de votre chemise peuvent être retroussées – ouf !

Ce peut être aussi nécessaire quand la tenue est trop formelle pour la situation, lorsque l’on quitte le bureau ou qu’une fête est déjà bien avancée… Mais c’est une solution qui doit rester temporaire. Maintenant que vous savez quand vous pouvez retrousser les manches de votre chemise, voyons concrètement comment vous devez vous y prendre.

3 façons de retrousser ses manches avec style

Il y a trois solutions pour retrousser ses manches de manière plus ou moins élégante.

1. Deux plis sinon rien

Pour la première, on ouvre les boutons et on retourne la manchette une première fois. On replie une deuxième fois en rentrant bien les coins. On fait en sorte que le pli soit bien à plat. Si vous vous contentez d’un seul tour, votre entourage risque de penser que votre chemise est trop courte.

2. Le top : les manches juste en-dessous du coude

Pour encore plus de style, on retourne une fois de plus pour retrousser la manche au milieu de l’avant-bras. Le top du top, c’est de rabattre la manchette jusqu’au-dessous du coude, de rabattre l’extrémité vers le coude avec un pli bien net. Le poignet doit reposer parfaitement à plat sur l’avant-bras. Si le tissu intérieur de la manchette est orné d’un motif, l’idéal est d’en laisser une toute petite partie visible en haut du revers. Mais là, il va falloir vous entrainer chez vous à l’avance.

3. Au-dessus du coude : en cas d’urgence

Une dernière possibilité consiste à retrousser ses manches au-dessus du coude. Mais là, on ne parle plus d’élégance. C’est juste un côté pratique pour effectuer une tâche salissante ou qui demande de l’aisance. Cette manière de faire ne doit être utilisée qu’en cas d’extrême nécessité.

En résumé : ni trop ni trop peu

On garde en tête que les manches ne doivent être ni trop, ni trop peu retroussées. Cette tenue donne un sentiment de décontraction qui n’est pas adapté à toutes les situations. Et puis, sinon, si vous tenez réellement à vous balader bras nus, rappelez-vous que la chemisette pour homme à manches courtes est de nouveau à la mode au rayon homme. Ça peut toujours servir !

Source : masculin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *